FAQAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 L'envol de l'Aigle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquila.
Habitué
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 22

MessageSujet: L'envol de l'Aigle   Mar 10 Juin - 4:09

Aquila : L'envol de l'Aigle

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Chap I : La Genèse

                 Par un bel après midi d'automne, dans une bourgade du sud de l'Irlande, une jeune femme d'à peine 20 ans met au monde un enfant. Cette progéniture résulte d'une relation avec riche homme marié lui ayant promis monts et merveilles, mais apprenant que la belle portait son enfant illégitime, il prend la fuite avec sa "vraie" femme. N'ayant ni argent, ni travail, c'est avec beaucoup de regrets que la jeune demoiselle décide d'abandonner son enfant . Elle laisse donc le couffin avec l'enfant à l’intérieur, ainsi qu'une lettre, devant les portes d'un orphelinat de Dublin.
Par devoir de mémoire, et dans l'espoir que l'enfant retrouvera un jour son père, elle le prénomme après ce dernier. A savoir Artur Aquila Jr. Le garçon grandira dans cet orphelinat comme un enfant "classique" et ne reverra jamais ses parents.


Chap II : La Maturité

              Durant ces nombreuses années de solitude, sans famille, sans accroches et avec juste un nom qui ne représentait rien d'autre que le mystère le plus total Artur Jr, que tout le monde appelait Aquila à l'ophelinat, s'est forgé une carapace à tout épreuve, une personnalité forte et une curiosité sans failles.
N'ayant rien à perdre, personne à qui manquer, Aquila décide de quitter l'orphelinat à ses 16 ans pour partir à la conquête d'un monde qu'il na que trop peu vu. L'un des objectif de son voyage, est de retrouver la traces de ses parents et comprendre les raisons qui ont pousser ceux-ci à l'abandonner à la naissance. Néanmoins,  n'ayant aucun renseignement sur sa mère, il se concentre sur la recherche de son père, Artur Aquila.
C'est donc avec détermination que le jeune orphelin recherche les traces de cet homme, dans les registres Irlandais, les actes de mariages, ceux de décès. Jusqu'au jour où par miracle il retrouve, dans un acte de notaire, la trace de la famille Aquila, appartenant à la bourgeoisie locale de Londres.
Bien décider à entrer en contact avec ceux qui semblent être sa famille, Aquila enchaine les petits boulot pour pouvoir financer son projet et entreprendre son voyage jusqu'a la capitale Britannique.

Chap III : Il Divino


           Pendant plus de deux ans, Aquila enchaine les tâches ingrates dans les restaurant les plus miteux de la banlieue de Dublin. Jusqu'au jour où il entre comme serveur dans un bar du quartier Italien : Il Divino. Dans ce bar, tout était différent, le personnel n'était pas véhément envers lui. La chef de salle, une certaine Alina Vitelli, commençait même à lui donner de plus en plus de responsabilités. De la plonge, il passe à serveur, puis de serveur à barman. Un soir, tard, Alina s'approcha de lui d'un pas élancé :
"Hey Aquila, viens voir par là.
- Oui Mlle ?
- On a une coquille là, ferme le bar et suis moi. J'ai besoin de toi.
- Bien, j'arrive, répondit-il en attrapant les clefs et son manteau."
Apres une dizaine de minute de marche à travers les rues, ils arrivèrent au portes d'un terrain vague où l'on pouvait apercevoir au loin une Cadillac aux vitres fumées.
"- Viens, là bas, murmura Alina en se dirigeant vers la Cadillac. Poses pas de questions et parles pas tant qu'on t'y a pas autorisé, on sauras te récompenser."
Arrivés au niveau de la voiture, la vitre arrière se baissa au quart :
"- Bonsoir Alina, t'as trouvé quelqu'un ? C'est ici, dit l'homme à travers le vitre.
- Oui patron, notre barman va s'en charger. Vas-y Aquila, prend la pelle et creuse.
- Mais ... pourquoi ... c'est quoi le gros sac là ? balbutia le jeune homme, quelque peu effrayé.
- Je t'ai dit de pas poser de question, creuse, on a pas toute la nuit !"
           Le mois suivant, Aquila reçu une salaire bien plus élevé. D'autres "missions" de ce genre suivirent, puis on lui donna une arme. Il passa de barman à vigile du Divino, mais c'etait plus une couverture pour des activités tout autres ...
Apres 3 mois de bons et loyaux service au Divino, il était temps pour Aquila d'utiliser son argent durement gagné et entreprendre son voyage jusqu’à Londres. Il quitta le Divino du jour au lendemain, par peur des représailles et n'entendit plus jamais parler de cette bande de voyous.


Chap IV : Londres





          Arrivé à Londres, il était nécessaire pour le jeune Irlandais de trouver un travail, ne serais-ce que pour payer un loyer. C'est ainsi que part une douce soirée de printemps, il entra dans un Night Club plutôt hupée de la capitale : le Fangtasia. L'endroit était charmant, malgrés l'ambiance sordide que la décoration laissait transparaître, il décida donc de déposer la candidature. Son CV plu tout de suite aux gérants et Aquila commença alors son service la semaine suivante.
En parallèle il effectuait également les recherches de sa famille, parcourant Londres durant la journée, et servant aux Fangtasia le soir. Malgré tout ses effort, aucune trace de la famille Aquila, d'autant plus que les registres Londoniens étaient très mal tenues.
Un soir durant son service, il surpris une conversation entre deux barmaid, Alaena et Amy dans l'arrière salle du Fangtasia :
"Le p'tit nouveau là, Artur, son nom me dit quelque chose, commença Alaena.
- Artur ? le nouveau serveur ? je lui ai jamais parlé ... c'est quoi son nom ? demanda Amy
- Aquila, Artur Aquila, répondit Alaena.
- Aquila, Aquila ... c'était pas un de nos piliers de comptoir ça ? ça fait un moment qu'on l'a pas vu d'ailleurs"...
C'est à se moment qu'Aquila décida de faire irruption dans la conversation :
"- Salut les filles, je vous ai entendu parler de moi, et surtout de quelqu'un qui porterait le même nom que moi.
- Ouais, y'en a pas trente-six des gens qui portent ton nom, c'est plutôt rare en Angleterre ...
- Vous pouvez m'en dire plus, je suis à la recherche de mon père. J'ai des raisons de croire qu'il est dans la région.
- Tu sais, nous on est pas très physionomistes, tu devrais aller en parler à Wolt, il connait toute la clientèle.
- Merci du tuyau, répondit amicalement Aquila."
Deux jours plus tard, Aquila interrompit la pause clope de Wolt pour lui poser quelques questions.
"Effectivement, Aquila ça me dit quelque chose, c'était un habitué chez nous. Il habite sur Avon St, à une trentaine de minutes d'ici. Mais maintenant que j'y pense, ça doit faire 4 mois qu'on l'a pas vu."

Chap V : la rencontre

      Aquila pris la décision de se rendre le lendemain à l'adresse que lui avait indiquer Wolt. Avon st était une ruelle qui puait le coupe gorge à des kilomètres, au fond de cette ruelle, au numéro 56 se trouvait la prétendu maison de son père. Il fut surpris de voir que ce n'etait pas simplement une maison, mais un manoir. La bâtisse imposante surplombait la rue. Néanmoins, ce manoir semblait quelque peu abandonné et commençait doucement à tomber en ruines. Aquila pris son courage à deux mains et frappa à la porte.
" Toc toc toc
- Qui est là, répondit une voix rauque et tremblante à travers la lourde porte en bois.
- Bonsoir, je suis Artur Aquila, je suis venu pour ...
- Dégage petit con, Artur n'est plus de ce monde, interrompit l'homme.
- Pardon je ne savais pas, je suis son fils, Artur Aquila Jr. J'ai appris que mon père habi....
- Bon sang, son fils ! lança l'homme en ouvrant la porte"
Aquila découvrit un vieil homme qui semblait être le majordome à en juger par sa tenue.
" Artur est mort il y a 3 mois de cela, il m'a laissé une important somme d'argent pour que je m'occupe du Manoir le temps que son héritier se fasse connaître. C'est donc toi ?!  Tout ce qui est ici est à toi, ton père n'a pas eu d'enfant et sa femme est partie d'un cancer il y a plus de dix ans maintenant  ..."


Chap VI : La Taverne Aemilia :




          Apres une longue discussion avec Henri, le majordome. Il était temps pour Aquila d'aller se remettre de tout ces événements et de se détendre un peu. En marchant quelques minutes, il tombe alors sur ce qui semble être un bar de quartier : la Taverne Aemilia, il s'y arrête donc pour boire une bonne bière bien méritée. Quelle suprise quand il aperçu Alina Vitelli, sa complice du Divino, s'approcher de lui pour prendre sa commande.
"Héhé, vous ici ? lança-t-il à la demoiselle qui avait les yeux rivés sur son carnet.
- Aquila, qu'est ce que tu fais là ?! T'es parti sans rien dire l'année dernière ! On a pas compris ...
- Je devais en savoir plus sur mes origines, et Dublin ne répondait pas à mes questions. Et toi, qu'est ce qui t'amène dans le coin ?
- Un sale affaire avec le Patron, j'avais pas le choix, il fallait que je me barre. C'etait soit ça, soit je finissais au fond de la Liffey River ...
- Ah je comprend ... Sale histoires, c'est fini tout ça maintenant pour toi, tu t'es rangée à ce que je vois ?
- Ahah, pas tout à fait. Viens on va en parler avec Chris, il est en charge de tout ça."
Convaincu, Aquila donna sa démission au Fangtasia et devint barman à la Taverne. Néanmoins comme au bon vieux temps, faire des cocktails n'est pas son activité principale ...


FIN



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voila, merci d'avoir lu. Hesitez pas à donner vos avis, qu'ils soient bon ou mauvais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casillas
Infâme
Infâme
avatar

Messages : 884
Date d'inscription : 24/03/2014

MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   Mer 11 Juin - 1:14

C'est pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alonzo.Scotto
Habitué
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   Jeu 12 Juin - 15:02

J'adore ton histoire, c'est bien rédigée, et y'a pas mal de cœur dans tes paroles.
Nettement lisible en plus, j'attend une suite avec ta progression dans la famille qui pourrait être sympathique !  Smile 




Vae Victis

Alonzo Scotto Stoccio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagasone
Habitué
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 30/04/2014
Age : 102

MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   Jeu 12 Juin - 16:52

Très beau boulot, j'ai adoré ok



Je mourrais par le sabre. Mon sabre... Ou celui de mon ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemsoeng
Habitué
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/05/2014

MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   Jeu 12 Juin - 16:53

Elle est vraiment bien ton histoire, c'est recherché je trouve, et tu utilises des jolies mots aha Smile


She trusted me

Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.
"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:SLIM93:.
Infâme
Infâme
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   Sam 14 Juin - 19:24

J'adore ton histoire.


Cordialement Vito.Zampa.

Impétrant : 28 Avril
Mercenaire : 6 Mai
Sicaire : 14 Septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'envol de l'Aigle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'envol de l'Aigle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum :: Ce qu'était notre idéologie :: «À chaque histoire son préface.»-
Sauter vers: